Conseil Financier & Gestion de Patrimoine
© Patrimoine et Gestion S.A 2005
OLEÏNNA
Dictionnaire du patois d'Evolène (VS)


C'est avec beaucoup de plaisir que nous saluons l'initiative de la famille Follonier, de rééditer le dictionnaire du patois d'Evolène.

Marie Follonier-Quinodoz (1914-1979) avait patiamment rassemblé, jour après jour, un certain nombre de mots et d'expressions usuelles.

Pour fêter le dixième anniversaire de la mort de leur mère, ses enfants Eliane et Raymond ont décidé en 1989 d'éditer  un premier dictionnaire patois-français, vrai lexique du parler familial et courant de la région, d'après les notes retrouvées dans ses cahiers. Cette 1ere édtion s'est retrouvée rapidement épuisée. Si les générations du moment ont pu s'en procurer un exemplaire, leurs enfants, eux, n'ont plus eu cette chance.

Pour le 25è anniversaire de la mort de leur aieule, ses petits-enfants Gaëtan, Cynthia, Sylvie et Cindy ont publié en 2004 une réédition de ce dictionnaire (écrits de Me Roger Pannatier - Evolène, octobre 2004 - Oleïna).

Nous en sommes d'autant plus ravis que le patois est une parler transmis oralement et, par définition, peu recueilli sous la forme écrite. Cette réédition permet donc à une tranche de vie de traverser les époques et de se projeter dans le futur. Elle ouvre aussi l'accès du patois à une foule de gens, locaux ou étrangers, intéressés à rafraîchir leurs connaissances ou à découvrir cette langue encore très vivace parmi une population qui le parle encore couramment aujourd'hui.

Patrimoine & Gestion SA, dans le cadre de son programme Patrimoenia de sauvegarde et de mise en valeur du patrimoine, s'est beaucoup investi pour rééditer ce dictionnaire (même s'il n'a pas participé à la présente réédition), et ce pour deux raisons :

1° un 1ère raison pratique
Notre idée première était de largement difuser ce dictionnaire on le distribuant de la façon suivante :
- 1/3 à à chaque ménage local (vente)
- 1/3 à chaque couple, via la Commune, lors de la célébration de mariags, à l'instar de la bible qui est remise par le curé à cette occasion (achat par la Commune et remise gratuite au couple)
- 1/3 à des personnes locales ou étrangères, désireuses de suivre des cours (payants)
d'initiation au patoirs d'Evolène.

2° la 2ème raison est académique
:
a) la population d'Evolène parle encore aujourd'hui couramment le patois ; on peu le considérer donc comme une langue vivante susceptible d'évolution constante.
b) les prononciations diffèrent d'un village à l'autre, parfois certains mots sont différents, c'est le cas notamment entre les villages de La Sage, Villa, Forclaz et ceux d'Evolène, les Haudères au niveau des é ou è.
c) d'autres personnes, à Evolène, ont aussi travaillé sur un dictionnaire de patois, c'est le cas notamment du régent Maistre.

Fort de la distribution de la réédition à chaque ménage, la voie est ouverte pour élaborer une version à jour :
- incluant les travaux de M. Maistre
- rajoutant les mots non encore répertoriés, les nouvelles expressions, ldes spécifiiés, mots ou intonations propre à certains villages,
- incorporant une version français-patois, non disponible actuellement.

Pour la partie académique, contact avait été pris en son temps avec la philologue et spécialiste du patois évolénard, Gisèle Pannatier, afin de prendre en main la poursuite du travail de pionnier initié par Marie Follonie-Quinodoz.
   
Cette nouvelle version pourrait dès lors être traduite dans les deux versions  français-patois et patois-français, voire même dans des versions incluant des langues étrangères (allemand, anglais).

Merci donc à la Raymond Follonier pour le travail effectué et à Gisèle Pannatier pour les travaux à effectuer !