Conseil Financier & Gestion de Patrimoine
© Patrimoine et Gestion S.A 2005
Nguyên Van Quy



Compositeur vietnamien contemporain, né le 2 janvier 1925, résidant au 13 Nguyên Quang Bich, Hà-Nôi (Hanoi), auteur d'oeuvres lyriques et de 9 sonates pour piano et violon qui lui ont valu, de la part de ses amis, le surnom de "Beethoven Vietnamien" (biographie - album photo).


L'Artiste a été récompensé à deux reprises par l'Association des Musiciens Vietnamiens, tout d'abord en 1995 pour sa sonate no 4 puis en 2005 (2è prix)  pour sa sonate no 8  (Journal du Vietnam du 14.02.2007).

Bien que ses oeuvres soient parfois enregistrées par la radio La Voie du Vietnam, l'Artiste n'a jamais accédé véritablement à une "reconnaissance officielle". Cette injustice a été en partie réparée puisqu'en date du 1er décembre 2009, en la Résidence de Monsieur l'Ambassadeur de Suisse à Hanoi, une soirée d'hommage lui a été consacrée.

A l'issue de cette cérémonie, durant laquelle deux musiciens ont interprété sa sonate no 8, (morceaux 1, 2, 3, 4),
rééditée pour cette occasion, Monsieur Nguyên Van Quy s'est vu décerner pour l'ensemble de sa carrière musicale le Prix Patrimoenia 2009, de Patrimoine & Gestion SA, Genève (Marc R. Studer, Administrateur, à droite sur la photo) et le Fonds d'investissement New Vision Emerging+, Vaduz (Michel Fontana, co-gestionnaire).

Isabelle Durin, célèbre violoniste française, venue par deux fois à Hanoi jouer les sonates de l'Artiste, tout d'abord en 2004 (sonate no 7) puis en février 2006 (sonate no 9 "A Isabelle" que l'Artiste lui a dédiée), a tenu
, elle aussi, à distance, à lui rendre hommage.

Avec beaucoup de coeur et d'abnégation, car lui-même de revenu très modeste, l'Artiste à choisi de penser aux plus démunis en faisant profiter de son prix l'orphelinat Mai-Liên de Cho Quán, à Ho Chi-Minh Ville (Sàigòn), centre de jeunes filles de 5 à 19 ans, en situation difficile et sans domicile, dirigé par Soeur Nguyên Thi Thu Trang, de la Congrégation des Amantes de la Croix. 

Nous sommes heureux d'avoir pu nous associer à cet hommage des plus mérités qui a permis notamment de réveiller l'intérêt des médias locales (Journal du Vietnam du 02.02.2010) et engagons vivement le public à découvrir ses oeuvres et à retenir son nom !

Et bien notre message semble avoir été entendu puisque Deutsche Welle, média allemand l'a interviewé chez lui à Hanoi (voir l'interview du 29.09.2014) 

Félicitations Maître Nguyên Van Quy ! Tous nos voeux vous accompagnent !

Patrimoenia    Autres initiatives pour la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine